PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION DU 27 AVRIL 2022

Procès Verbal de l’Assemblée générale ordinaire du 27 avril 2022 DE L’ASSOCIATION « MEMOIRE JUIVE Jmjdp »

Pour les années 2018 à 2021

Liste des présents et pouvoirs

Mme Georgette Blajchman M Roger Candal
M Daniel Cziernowicz Mme Daisy Cziernowicz

M Laurent Goldberg
Mme Suzanne Goldberg Mme Annie Goldsztajn
Mme Rachel Jedinak
Mme Michèle Lévy-Bonvalot Mme Marielle Margolin
M Patrick Racimor
M Jean Pierre Randon
M Charles Tsyboula
Mme Josette Tsyboula
M Charles Weissberg

Pouvoirs reçus (nominatifs ou non):
M Iccak Dorembus donne pouvoir au président
Mme Muriel Flicoteaux
M Elie Garbarz
Mme Eliane Klein donne pouvoir à Mme Rachel Jedinak Mme Régine Maillot
M Yoram Mouchenik
M Jean Alain Steinfeld

Le 27 avril 2022 les membres de l’association MEMOIRE JUIVE-mjdp se sont réunis sur convocation du bureau de l’association au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier 75004 à Paris.

Jean Pierre Randon est désigné comme président de séance.
Après distribution des pouvoirs aux adhérents présents, l’Assemblée générale débute à 15h00.

15 Sociétaires sont présents a l’Assemblée générale de l’association MEMOIRE JUIVE-mjdp , 7 pouvoirs ont été reçus.

Le mandataire vote pour lui-même et pour les mandats reçus. Le secrétaire de séance répartit les pouvoirs non nominatifs. L’article 12 des statuts de l’association ne fixe pas de quorum validant la tenue de l’assemblée. Elle est donc valablement réunie.

Le président rappelle l’ordre du jour :
1 – Rapport sur les activités de l’association.

2 – Comptes. Votes

3 – Vote sur la dissolution. Clôture des comptes et transmission des actifs. Ou examen des propositions de continuation.

4 – Questions diverses

Le président souligne le caractère particulier des deux années écoulées pendant laquelle l’épidémie à figé toute activité et n’a pas amélioré une situation qui se caractérisait déjà par une absence de renouvellement des adhérents et une faible activité en 2018 et 2019, les deux étant liés naturellement.

Les Assemblées de 2019 et 2020 (portant respectivement sur les exercices 2018 et 2019) n’ont finalement pas eu lieu. Beaucoup d’associations ont utilisés la vidéo conférence avec des logiciels comme Zoom mais cette pratique aurait sans doute exclu les plus anciens et membres fondateurs.

Lecture est donc donnée des rapports financiers par le président de séance pour les années 2018 à 2021. Au cours des deux années qui précédent la Covid le compte d’exploitation est déficitaire mais uniquement parce que nous avons donné fin 2018, 3000€ au Forum des générations organisé par le Mémorial. C’est donc le compte courant qui diminue de 1764€. Le livret A est augmenté des intérêts, son montant au 31/12/2018 est de 22482,64€.

En 2019, le nombre de cotisants est sensiblement le même, 86 cotisations et dons. Les recettes légèrement inférieures s’élèvent à 3231,62€ et les dépenses courantes à 2860,86€.
La réalisation d’un bulletin (un seul) et la maintenance du site (www.memoirejuive.org ) représentent 80% des dépenses et 20% les frais fixes de coût de tenue de compte à la banque, assurance, frais postaux, etc. La seule dépense particulière réglée en 2019 concerne le paiement à DT.Son et Imagesd’un enregistrement d’une interview de G. Bensoussan réalisée courant 2018 dont quelques extraits sont venus enrichir notre documentaire « Autrefois, Ailleurs ».
C’est la raison pour laquelle le déficit d’exploitation est de 2129,24€. Le compte courant est donc de 1087,95€ au 31/12/2019. Mais le livret A est augmenté des intérêts et passe à 22651,26€.

En 2020, an 1 de la Covid, nous avons néanmoins en janvier – début février, réalisé le n° 36 de notre bulletin, seule dépense importante avec des factures de maintenance de l’ordinateur mais néanmoins 71 cotisations et dons permettent d’équilibrer les dépenses et dégagent un solde positif d’exploitation de 108€ . Autrement dit, le livret A a été préservé et s’élève au 31/12/2020 à 22668,96€.

En 2021, année Covid à nouveau, notre activité a été empêchée par l’épidémie. Malgré l’absence totale de contacts, une dizaine de fidèles adhérents ont continué à nous faire parvenir une cotisation et/ou un don. En y ajoutant quelques encaissements différés de l’année précédente, mais en notant que le responsable de maintenance du site n’a pas facturé sa prestation, le compte d’exploitation n’est déficitaire que de 191,80€ au niveau du compte d’exploitation c-à-d la différence entre recettes et dépenses. Le bilan a un solde qui est augmenté des intérêts du livret A, autrement dit le déficit comptable est de -78,46€ en 2021.
Pour l’instant le solde du compte courant absorbe ce déficit. Il restait environ 1000€ sur le compte courant au 31/12/2021. Le livret A est augmenté de ses intérêts et s’élève à 22782,30€ à cette même date.
L’assemblée approuve le bilan financier et donne quitus à la trésorière de l’association.

Le président de séance expose ensuite le point 3 : la dissolution de l’association.
Depuis 2015, il a été constaté un raidissement des mairies face au thème que nous proposons. Présentées parfois comme des difficultés de planning ou d’organisation, certaines mairies n’ont pas hésité à évoquer les problèmes de sécurité et les coûts qui y étaient attachés (l’une d’entre elles a proposé que l’association prenne ces coûts en charge …).

2

Si les deux années de pandémie ont arrêté l’activité de tous et de notre association en particulier, l’évolution constatée dans les années précédentes ne pouvait que nous inquiéter.
Et puis surtout l’association manque de « forces vives » comme le soulignent plusieurs sociétaires. Il est vrai qu’il n’y a pas urgence, néanmoins il faut parfois prendre des décisions.

Le président de séance fait état de la proposition faite par mail par Mme Muriel Flicoteaux. Personne n’a vraiment compris le projet et l’assemblée invite l’intéressée à présenter son projet de manière un peu plus précise par mail ou lors de la prochaine assemblée. Un musée virtuel présente les salles d’un musée existant sur écran mais en l’espèce, c’est le musée qu’il faut créer avant de créer le musée virtuel.

Le président propose que l’assemblée vote également la réalisation d’un DVD (pour ceux qui ont un lecteur DVD) et mise sur internet des films réalisés par Mémoire juive – mjdp (Youtube ou/et Viméo). La discussion s’engage.
Le président propose de passer au vote et M P. Racimor souligne qu’en définitive le fait de réaliser mise en ligne et DVD des réalisations de l’association est une preuve de l’activité de l’association et juge le vote sur sa dissolution, prématuré.

Finalement le président de séance propose de voter sur la proposition de dissolution, quelques mains se lèvent puis se rabaissent et une large majorité des sociétaires présents se rallie à la proposition de continuer l’association jusqu’à la fin 2022 pour le moins et préfère qu’une assemblée extraordinaire en décide.

Mme Rachel Jedinak par les deux voix que lui donne son pouvoir et M JP Randon par le pouvoir nominal reçu, soit 4 voix votent pour la dissolution.

Première résolution
La dissolution est rejetée et reportée à une date ultérieure par la convocation d’une assemblée générale extraordinaire. Entre temps le bureau et son président se chargent de la mise en ligne et de la réalisation d’un DVD envoyé aux membres de l’association ainsi que de la sauvegarde des archives.

Aucune autre question n’étant plus à l’ordre du jour et personne ne demandant plus la parole, la séance est levée à 16h45. De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal.

Le secrétaire de séance.

page3image19264

3